Conseils & actus contouring et strobing

5 idées reçues sur le contouring

Le contouring est tendance, mais il divise les beautystas. Si certaines ne jurent que par cette technique, les autres ne veulent tout simplement pas en entendre parler. Et si on faisait un peu de désintox pour éclaircir la réputation et l'efficacité redoutable de ce maquillage ?
5 idées reçues sur le contouring

« Le contouring, c’est so 2014 ! »
Détrompez-vous. Si le buzz autour de cette tendance maquillage a effectivement atteint son pic en 2014, les deux petites années qui se sont écoulées depuis n’ont pas laissé le temps à cette mode de s’estomper. Justement : il est désormais plus simple de se lancer, puisque de nombreuses beautystas ont entre-temps réalisé de nombreux tutoriels pour vous aider. Et de nouvelles textures arrivent sur le marché pour vous faciliter la vie !

« Le contouring : un maquillage réservé aux arts du théâtre »
Longtemps associé à la scène, en particulier aux artistes transformistes, drag queens et drag kings, le mot contouring peut encore faire peur. Pourtant, avec les textures poudre et stick d’aujourd’hui, le résultat est bien plus naturel que celui d’un maquillage théâtral ou que les contourings arborés par les stars américaines ! On peut donc le porter au quotidien tout en restant soi-même.

« Le contouring est un maquillage difficile à réaliser »
Oui, le contouring requiert une certaine technique, et un juste dosage des produits. Mais une fois que l’on a saisi la logique de ce make-up qui redessine nos traits en jouant sur les contrastes clair-foncé en seulement trois étapes, il n’y a rien qui ne soit inatteignable ! Pour vous aider, n’hésitez pas à consulter la page diagnostic pour déterminer le type de contouring adapté à votre visage ainsi que les tutoriels de Gemey-Maybelline !

« Le contouring est forcément un maquillage du soir : chargé »
Certes, un teint réalisé avec un contouring ne peut pas tout à fait prétendre à l’obtention du label « nude », tendance tout aussi désirable. Mais qui nous oblige à accompagner ce dernier d’une paire de faux-cils, d’un blush marqué et d’une bouche ultra-intense ? Pour un rendu simple et plus frais « de jour », on mise sur une bouche et des yeux très légers. Le soir, on se fait plaisir et on accentue !

« Le strobing va détrôner le contouring »
Cette manie des beautystas de vouloir opposer les tendances beauté alors qu’elles sont différentes et complémentaires, c’est terrible ! Le contouring est réalisé à l’aide de teintes beiges et brunes mattes, jouant sur les contrastes. Le strobing, lui, vise à mettre en lumière les parties bombées du visage pour le sculpter avec de l’enlumineur. Rien ne vous empêche, par exemple, de terminer votre maquillage contouring par deux ou trois touches nacrées bien placées, afin de redessiner vos traits avec encore plus d’éclat.

Alors, vous craquez ?